Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

 

oTop Voyages site de vos idées vacances et annuaireSite inscrit dans l'Annuaire oTop Voyages rubriques Carnets de Voyages et Viêt Nam - Séjours de charme - Séjours en Locations de Vacances

Ninh Binh, la baie d'Along terrestre

 

Nous passerons 3 jours à Ninh Binh et sa région de collines calcaires, dont un sous la pluie. Nature et campagne le Vietnam est magique à Ninh Binh.

La baie d’Along est derrière nous. Après 4h de bus depuis Haiphong, nous arrivons à Ninh Binh vers minuit. Le bus nous dépose à notre demande près d’un hôtel au bord de la route très fréquentée qui relie Hanoi à Saïgon. Propre et confortable l’hôtel nous permet de profiter d’une bonne nuit de repos pour environ 5$ chacun.


Le jour se lève sur Ninh Binh mais une forte pluie nous oblige à modifier notre programme de la journée. Pour passer le temps nous essayons le massage du visage, l’effet relaxant et presque hypnotique est garanti. Puis, nous profitons d’une petite accalmie pour nous balader  dans la ville qui ne présente pas un grand intérêt.

Nous sommes surtout ici pour voir les paysages de la région de Ninh Binh connue sous le nom de baie d’Along terrestre. En effet la campagne alentour est parsemée de collines karstiques similaires aux petites îles de la baie d’Along. Malheureusement, pour l’instant, un épais rideau de pluie, ne nous permet pas de nous éloigner beaucoup de l’hôtel.


La météo s’améliore sensiblement le lendemain, le puissant soleil perce à travers les nuages et nous décidons de louer comme sur l’île de Cat Ba des scooters pour visiter la région pendant deux jours. La première étape sera la ballade en barque sur le site de Trang An. temple au bord de la rivière

 

Cette portion de rivière serpente entre et sous les collines couvertes d’une épaisse végétation. Le circuit dure deux heures, notre rameuse vietnamienne dirige la barque avec une dextérité qui nous épatera. Surtout, lorsque le cours d’eau s’engouffre dans d’étroites galeries au plafond très bas sous les collines ! La ballade vaut le coup.

 

couple-trang-han rameuse-trang-han


Ensuite, direction Hoa Lu, ancienne capitale du Vietnam entre 968 et 1010. Nous ne visiterons pas Hoa Lu, nous sommes un peu rebuté par notre arrivé sur le site où nous sommes assaillis par des vendeurs de boissons et autres. L’entrée de la cité est une structure moderne imitant le style de l’époque. Comme au départ de la ballade à Trang An, d'ailleurs. L’impression de parc d’attraction, plus le harcèlement des vendeurs nous poussent à décoller plus tôt vers le Parc National de Cuc Phuong. Cependant, les photos prisent par Benoit montrent que le site est tout de même remarquable. Nos routes ce sont séparées à Hoa Lu. Notre compagnon de voyage devait rejoindre Saïgon et a prit le temps de visiter l’ancienne capitale impériale avant de repartir sur Ninh Binh prendre son Bus.

 

hoa-lu dragon de pierre

 

Il y a plusieurs façons de se rendre à Cuc Phuong depuis Ninh Binh. Profitant de  notre mobilité avec les scooters et voulant éviter le trafic dangereux de la route nationale, nous voila partis sur des petites routes pas toujours bitumé à travers la campagne.

 

digue

Autant vous dire que nous nous sommes régalés sur ce parcours à travers les rizières, champs, collines, zones inondées.

Il ne faut pas avoir peur de manger de la poussière et de la boue mais celà en valait la peine. Nous sommes complètement sortis des circuits touristiques et avons découverts un Vietnam rural plein de charme et d’authenticité.

Les temples usés par le temps, villages isolés, rencontre avec les agriculteurs et travailleurs aux métiers  oubliés dans notre occident, groupes d’écoliers en uniforme sur leurs vélos. Personne ne manque l’occasion de nous saluer amicalement.

Tout celà constitue les ingrédients d'une excellente après-midi à motos.


La fin de la journée approche et nous sommes encore loin de Cuc Phuong où nous espérons trouver un hôtel. Par chance nous tombons sur une pancarte « Hôtel » qui nous dirige vers une bonne surprise. Nous décidons d’aller voir à quoi ça ressemble et l’endroit est vraiment parfait. Posé en haut d’un léger relief, la vue sur la campagne nous met le sourire au lèvre, le Vietnam qui nous fait rêver est devant nos yeux. Les bâtiments ont l’air moderne et le tout est accueillant avec arbres et fleurs colorées.

Mais ce n’est pas tout, l’hôtel est situé à côté d’une source d’eau minérale et cette eau pure est utilisée pour alimenter une piscine. Un argument de choc pour nous décider à rester ici. De plus, nous n’avons pas vraiment le choix. Après cette journée bien remplie, le réconfort et la douceur de cette eau est un vrai bonheur.


Une bonne nuit de sommeil et nous reprenons la route pour Cuc Phuong, qui n’est finalement plus très loin. Arrivés de bonne heure devant l’entrée du parc nous aurons le temps de profiter pleinement de cette poche de verdure protégée. Ce qui nous a motivés en parti à venir ici c’est la possibilité de faire de la randonnée dans un cadre naturel intact. Après prise de renseignements auprès des agents du parc, nous pouvons faire une randonnée d’environs 4-5h. Les services d’un guide coutent 7$ par personne, sans lesquels, nous dit-on, nous risquons de nous perdre.

Finalement le guide n’est pas disponible et nous partons vers un circuit de 2-3h. Une petite route de béton parcourt le parc. De chaque côtés de la route, l’épaisse forêt tropicale recouvre tout et abrite une faune et une flore très riche.

 

Crabe de fôret tropicale, rencontré sur le chemin de randonnée crabe de fôret tropicale

 

 

Avant de rejoindre la randonnée nous nous arrêtons pour visiter une grotte où une colonie de chauve souris à élu domicile. Puis nous partons sur le sentier de la randonnée qui est la plupart du temps un petit sentier bétonnée donc très facile à suivre. La chaleur tropicale et l’humidité rendent la marche un peu éprouvante, ce n’est pas du tout le même exercice qu’en France mais après tout c’est ça qui est bien, le dépaysement.

 

araignée arbre géant


L’après midi sera consacrée à la visite d’un sanctuaire pour des espèces de singes typiques du Vietnam dont beaucoup sont en voix de disparition, comme le célèbre Gibbon. Puis un autre sanctuaire, celui-ci est consacré aux tortues, la variété des espèces est surprenante. Comme les singes, les tortues sont menacées car chassées pour la médecine traditionnelle. Bien qu’elles soit considérées comme un animal sacré au Vietnam.
Après la visite du parc, il nous reste quelques heures pour retourner à Ninh Binh, cette fois-ci par la nationale. A 21h, nous attend notre bus pour Hué, nous allons maintenant découvrir le centre du Vietnam.

-Haut de page-