Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

 

e-Voyageur

Hué, capitale impériale

 

Notre séjour à Hué durera 3 jours, une ville dynamique, historique avec des monuments parmi les plus beaux du Vietnam.

Déparquement à Hué en début d’après-midi, ancienne capitale impériale de1802 à 1954. Son influence culturelle, artistique et intellectuelle a toujours été et reste importante dans la société vietnamienne. Et c'est avec une certaine excitation que nous abordons cette ville, qui évoque une certaine image du Vietnam. Riche de la culture traditionelle, autre que coloniale ou communiste. Une nuit et une matinée de bus fût nécessaire pour arriver depuis Ninh Binh. Un écrasant soleil nous accueille à la gare routière et ce sera comme ça tout les jours durant notre séjour dans le centre du Vietnam. Le climat est beaucoup plus sec que dans le nord nuageux, exposé au passage de tempêtes tropicales.


Fatigue du voyage plus chaleur étouffante, il est urgent de trouver un hôtel pour poser nos sacs, prendre une douche et avaler un bon repas. Direction les rives de la "Rivière des Parfums", qui traverse Hué. C'est le lieux touristiques où se rassemble de nombreux hôtels.

Un argument de poids nous a aidés choisir notre point de chute: une piscine. Depuis le début de notre voyage nous n’avons pas cédé à l’appel du confort mais là, la tentation est trop forte. Nous nous rappelons soudainement que vacances ça veut dire aussi repos et nous passons une bonne partie de l’après midi au bord de la piscine dont l’eau est bouillante. Petite ballade en fin d’après midi, puis nous finissons dans un restaurant entièrement décorée en bambou où nous dégustons une casserole de soupe avec poissons et fruits de mer.


Le jour suivant nous nous réveillons frais et dispo pour une longue journée de visites de Hué et les alentours. Nous commençons par la cité impériale. Un des monuments le plus important et le plus visité du Vietnam. Symbole de l’ancien empire Vietnamien, la cité interdite se veut majestueuse et richement décorée. Malheureusement, nous n’avons aujourd’hui qu’un aperçu de ce qu’elle à pu être dans le passé. En effet Hué a été le théâtre de nombreux affrontement pendant les deux récentes guerres d’Indochine et du  Vietnam. Notamment, les lourds bombardements américains n’ont pas épargnés les magnifiques bâtiments témoin de la richesse de l’architecture et du savoir faire de l’ancien empire. Ainsi nous avons pu contempler la majestueuse porte d’entrée et le pavillon de réception de l’Empereur.

dragon tambour

 


Nous restons dans la thématique monarchique pour l’après-midi, pour la visite des tombeaux impériaux. Nous partons donc dans la campagne de Hué, toujours avec des scooters loués directement à l’hôtel. Il nous suffit de rouler une dizaine de km pour arriver aux tombeaux les plus proches. Nous commençons par le tombeau de l'Empereur Minh Mang (1791-1841). L’endroit est constitué de plusieurs bâtiments aligné sur un axe est-ouest, entouré par un lac de chaque côté et un parc entretenue avec raffinement.  De nombreux arbres et plantes différentes parsèment le parc, mais pour la première fois nous voyons des résineux au Vietnam. Leurs agréables essences nous chatouillent les narines. Une atmosphère de sérénité reposante et d’harmonie intemporelle caractérise le lieu.

 

bonzai pavillon-minh-mang


L’après midi passe vite et nous avons malheureusement le temps de visiter qu’un seul autre tombeau. Nous trouvons un peu par hasard celui de l’Empereur Khai Dinh (1885 – 1925). Un des plus moderne, il est battit en béton et mélange des influences asiatiques et européennes. Un grand escalier mène au tombeau, construit à flan de colline il offre une belle vue sur la vallée en contrebas. L’intérieur du tombeau et richement décoré avec des dorures et des mosaïques de porcelaine. On pourrait rester des heures à contempler les très nombreux détails de la décoration. Une partie héberge un petit musée où s’exposent différents objets et photos retraçant la vie du monarque.


Le soir nous allons tester un restaurant japonais pour changer. La nourriture y est très bonne et raffiné mais je ne suis pas un expert en gastronomie d’extrême orient. Le prix du repas est un peu élevé mais ce restaurant à la particularité de former et faire travailler des jeunes sans abris des rue de Hué. Après ce bon repas direction l’hôtel et un petit plouf nocturne dans la piscine avant de profiter d'aller dormir car demain nous reprenons le bus direction Hoi Han au sud de Da Nang.

-Haut de page-