Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Visite de Hoi An et Ile de Cham

 

Séjours à Hoi An, petite ville touristique et l'ile de Cham, rustique et peuplée de pêcheurs. Pour 4 jours chargés de mer et de soleil. Difficile de retourner à Hanoï après ça.

Départ de Hué direction Hoi An dans un bus un peu rustique, sans climatisation, l’intérieur du bus se transforme petit à petit en four. Ce n’est pas grave, on en a vu d’autre, et ça ne m’empêchera pas de dormir une partie du trajet.

Le chauffeur de notre bus adopte un style de conduite très spécial, enfin pour nous… On pourrait comparer ça à un rallye en bus avec passager! Il n’est pas dérangé par l’état de la route et prend les trous sans précaution. Il double des essaims de cyclomoteurs dans des virages sans aucune visibilité.


Nous arrivons finalement à Hoi An qui est un des hauts lieux du tourisme vietnamien. Situé à une trentaine de km au sud de Da Nang (le port commercial du centre du Vietnam), Hoi An attire les foules pour sa vielle ville et son urbanisme resté quasiment inchangé depuis la fin du 19ème siècle. Anciennement port commercial prospère, l’activité de Hoi An s’est déplacée peu à peu vers Da Nang. Aujourd’hui la ville après être resté figé dans le passé retrouve un dynamisme lié au tourisme et à son classement au patrimoine mondial de l’unesco.

Pagode-Hoi-An Quai-Hoi-An


Nous visitons les maisons et monuments majeurs de la vielle ville dont le Pont-Pagode Japonais construit en 1593 pour relier deux quartiers peuplés par des populations de commerçant chinois et japonais.
La vielle ville est évidement très jolie et intéressante, notamment parce qu’il est difficile de trouver au Vietnam des bâtiments aussi anciens et bien conservés. Par contre il y a le revers de la médaille qui est que maintenant la plupart des maisons abritent des magasins pour touristes, restaurants où  boutiques de tailleurs de vêtements sur mesure.


Comme tout le monde nous concluons notre après midi de visite par un petit restaurant et un peu de shopping. Le restaurant est un peu plus cher que ce que nous avons l’habitude mais la multitude de plats délicieux qui arrivent à intervalle régulier justifie la somme (qui reste raisonnable) investie. Le Café des Amis est situé sur les quais. Ils proposent trois menus, viande, poisson et végétarien. Le parton parle français, est fan de Brassens dont il diffuse sa musique dans son restaurant.

Réveil à l’aurore le lendemain car nous devons prendre un bateau pour l’Ile de Cham que nous avons décidé de visité, attiré par la possibilité de faire de la plongée sur des récifs coralliens. Le bateau est bondé de passager et marchandises (parfois encore vivantes comme des cochons ou des canards). Pour ne pas rester debout durant les trois heures de traversée nous suivons les vietnamiens et nous allongeons sur les sacs pour faire une petite sieste ou lire quelques pages de notre bouquin- compagnons de voyage. sieste_sur_le_bateau


Arrivé dans le petit village de pêcheur, seul centre urbain de l’Ile de Cham, nous suivons un homme qui nous propose de nous héberger dans sa maison transformé en pension pour touriste. Le lieu est accueillant et peu onéreux. Les lits sont constitué d’un sommier en bambou et d’un matelas très fin. Ce sera parfait pour notre séjour sur l’Ile qui est très rustique.


Après une âpre négociation entre plusieurs « prestataires » nous trouvons un pêcheur qui accepte pour une somme raisonnable de nous emmener avec sa barque pour plonger sur les récifs coralliens.
L’après midi sera magique, la barque longera la côte de l’ile avant d’arriver à petit îlot réputé pour ses fonds marins. En effet, sous la surface nous découvrons un spectacle à la hauteur de nos attentes, coraux et poissons de couleur et de formes différentes. La plongée durera presque deux heures durant lesquelles nous arpentons le récif de long en large dans une eau à la température indécente.

decoration_barque_pecheur ben_le_pecheur


Après la session de plongée, la session de pêche, notre sympathique pêcheur nous amène à un autre endroit histoire d’embêter un peu les poissons avec nos petites lignes à hameçons. Je dis bien "embêter" parce que notre pêche à été plus que légère et nos amis poissons se sont bien amusés à grignoter nos appâts sans mordre à l’hameçon.


Le réveil du jour suivant fût un peu brutal… Sur l’ile les journaux n’arrivent pas, donc comme dans toute les zones très rurales du Vietnam, les nouvelles sont diffusées par des hauts parleurs le matin à 5h et le soir à 17h. Celà marque le début et la fin de la journée de travail pour les vietnamiens dans les campagnes. Si nous avions déjà vu et entendu ces hauts parleurs c’est la première fois qu’ils sont si proche de nous et mettent fin à une douce nuit de sommeil. Rien de grave, ça fait du bien de prendre le rythme du Vietnam.

Le bateau prévu pour le retour sur le continent doit partir vers midi. Ce qui nous laisse le temps de trouver une plage pour s’y baigner.

Quelques minutes de marche et c’est chose faite. L’endroit est paradisiaque, proche du village, c’est une plage de sable blanc digne des cartes postales qui font rêver ou rendent jaloux. Idéal pour se rafraichir et finir la nuit interrompue un peu tôt quelques instants auparavant.

ponton_plage


Le bateau pour le continent à failli partir sans nous! Cette fois ci encore, il est bondé comme une rame de métro parisienne. Les doutes que nous avions eu à l’aller se confirme, l’homme d’équipage chargé d’encaisser le prix de la traversé nous demande cinq fois le prix qu’il fait payer à ses compatriotes vietnamiens… Nous manifestons notre mécontentement mais il ne veut rien savoir.


Notre dernier jour à Hoi An et bientôt notre dernier jour au Vietnam. Petit tour à la plage la plus proche de Hoi An avec des vélos que nous avons loués puis nous plions bagages pour aller prendre l’avion à l’aéroport de Da Nang pour finir notre voyage à Hanoï.

coucher_de_soleil_hoi_an biere_larue

 

Pas de conclusion, trop difficile, trop triste de refermer le livre, il restera ouvert. Impossible de partir de ce pays en pensant que l’on y reviendra peut être plus. Comme beaucoup de voyageur, nous resterons marqué à vie par le Vietnam, c’était notre première fois en Asie, tant de chose reste encore à découvrir. L’Extrême-Orient sera maintenant une force d’attraction. l'Asie éternelle nous démangera, jusqu’à ce que nous cédions à cet enchantement.

Les bonnes adresses:

Un petit restaurant un peu difficile à trouver mais ça vaut la peine de chercher un peu. Le 43 est vraiment ce que l'on peut appeler "une bonne adresse" , on y mange très bien, une cuisine authentique et familiale et surtout absolument délicieuse. Les plats sont très variés mais les poissons et fruits de mers sont a recommandés. Le personnel est accueillant, souriant et la chef cuisinière viendra vous reprendre si vous ne mangez pas correctement son poisson au safran cuit dans une papillote de feuille de bananier. Cerise sur le gateau la bière pression artisanale fait maison à 3000 Dong le verre ( 1€ = 24000 Dong), vraiment bon marché comme tout le reste de la carte d'ailleur.

cafe_43 cafe_43_plan

 

Un hôtel bon rapport qualité prix, le Vinh Huy vous permet de loger pour 5$, par personne et par nuit, à Hoi An. Les chambres sont propres et disposent du confort moderne. A noter la petite piscine intérieure, sympas pour se détendre.

vinh_huy_hotel vinh_huy_hotel_plan

-Haut de page-