Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

 

Itinérances : Annuaire des Voyages et des Activités de Plein Air

Hanoï, capitale du Vietnam

 

Point de départ et final de notre voyage, Hanoi, capitale du Vietnam est une ville bouillonnante et enivrante.

Nous débarquons à l’aéroport Noi Bai un peu fatigués (12h de vol + 4h d’attente sur le tarmac à Paris + nos trajets respectifs de province). Celà excuse peut être notre manque de vigilance pour avoir accepté le premier taxi venu nous aborder. Il nous a fait payer le double de la course (600 000 VietNam Dong au lieu de 300 000 VND). Nous découvrirons lors de notre deuxième passage à Hanoi qu’il y a aussi la possibilité de prendre une navette qui vous dépose en centre ville ou proche de votre hôtel pour 40 000 VND. Bref le lot commun de tous les voyageurs qui débarque un peu dans l’inconnu.

 

filles-costumes-traditionnel-hanoi arbre-lac-hoan-kiem-hanoi


Nous laissons nos bagages chez notre hôte (contactée sur www.couchsurfing.com, un grand merci à Rim Kalai) et nous partons découvrir la veille ville. Mais rapidement les échoppes et stands de nourriture et de soupe vietnamienne (Phở) nous font de l’œil (et de la narine) et nous rappellent que nous avons le ventre vide. Nous stoppons donc pour déguster notre premier Phở. C'est LE plat traditionnel du nord du pays. Ce bouillon de nouille de riz sera très souvent inscrit au menu de nos repas. Délicieux ou insipide selon les endroits.

 

terrasse-hanoi-vue1 terrasse-hanoi-vue2


La ville est inondée de 2 roues klaxonnant sans cesse, dans une circulation plus qu’anarchique. Cela surprend les européens et provinciaux que nous sommes. Cependant on s’habitue assez rapidement à ce tumulte. On apprend à traverser la rue au péril de sa vie et à se faufiler sur les trottoirs constamment encombrés. Hanoi est une ville bruyante qui n’est pas recommandée si vous recherchez un endroit calme pour les vacances.


La capitale du Vietnam possède un charme, une âme qui ne laisse pas indifférent. Celà transparait à travers l’ambiance, les milliers de parfums différents, l’architecture moderne, asiatique ou coloniale, les monuments rappelant sa longue histoire passionnante et mouvementée.

poulet-rue-hanoi affiche-communiste-hanoi

 


Nous enchainons les visites des monuments et musées les plus importants de la ville. Temple de la littérature, Mausolée d’Ho Chi Min, musée de la guerre, musée ethnographique, vieux quartier des 36 rues commerçantes.

mausolee-ho-chi-minh musee-etnographique-hanoi
Mausolée d'Ho Chi Minh Musée ethnographique

 


Bien sur, sans oublier de gouter à la très bonne gastronomie vietnamienne. Entre les stands mobiles sur le trottoir, les restaurants traditionnels ou plus occidentaux, il n’y a que l’embarras du choix.


Pour boire un verre, dans le vieux quartier, un endroit appelé le "Bia Hoi corner" est assez singulier, il y a une multitude de stands qui vendent de la bière artisanale bon marché (Bia Hoi). On boit sur des bouts de trottoir bondés, très sympa pour faire des rencontres et partager ses expériences. On y croise beaucoup de touristes, expatriés mais aussi des jeunes vietnamiens qui si vous avez de la chance parlerons un peu anglais et seront ravi de discuter avec vous.


Visiter Hanoi fin juillet peut réserver des surprises climatiques. Cette saison est propice aux tempêtes tropicales et nous étions à Hanoi lorsqu’ un de ces typhons est passé par le golfe du Tonkin. Heureusement, Hanoi était plus épargnée que le littoral. Mais, nous avons pu voir la puissance des vents et la pluie incessante qui accompagne les typhons au Vietnam.

Les fortes précipitations peuvent endommager les routes et rendre difficile les déplacements, il est donc conseillé de bien vérifier la météo lorsqu’on visite le Nord du Vietnam entre Juin et Octobre.


Le seul regret qui nous habitera en quittant Hanoi est de ne pas avoir eu le temps de visiter l’autre capitale du Vietnam, Ho Chi Min ville (anciennement Saigon).

 

Les bonnes adresses:

Si la France vous manque et que vous voulez boire un pastis servi par un marseillais à Hanoi, alors Le Café du Soleil est l'adresse qu'il vous faut. Pierrot, le propriétaire, vous accueillera et ne sera pas avare en conseils et histoires locales racontées avec le savoir faire que l'on connaît chez nos amis de la cité phocéenne.

cafe-du-soleil cafe-du-soleil-plan

 

Pour se loger sur Hanoi les hôtels ne manquent pas et les prix sont très variables, du plus spartiate au plus luxueux. Parfois, après avoir bourlingué dans la campagne vietnamienne, on a envie de passer une bonne nuit de repos quand on revient sur Hanoi. C'est ce que vous offre l'hôtel Lucky Star. Idéalement situé dans la vieille ville, cet hôtel est propre, bien équipé, confortable tout ça pour un prix abordable. le personnel est très accueillant.

Hotel-lucky-star hotel-lucky-star-paln

 

On trouve toute sorte de restaurant à Hanoi et il y en a même un qui propose de la cuisine marocaine! Pour changer de la cuisine vietnamienne, vous ne serez pas déçu par les excellents tajines, couscous ou autre proposé par le restaurant Le Marrakech.

restaurant-le-marrakech restaurant-le-marrakech-contact

 

restaurant-rock-billy A deux pas du Lac Hoan Kiem se trouve le restaurant Rock Billy. Ce minuscule restaurant plutôt destiné à une clientèle occidentale, nous a surpris par la qualité de sa cuisine traditionnelle vietnamienne. On s'est vraiment régalé avec leurs plats de poissons.

 

restaurant-wild-lotus Le restaurant Wild Lotus ne s'adresse pas à tout les publics, un effort vestimentaire est le bienvenue. Un cadre haut de gamme, ideal pour un rendez-vous d'affaire ou simplement se faire plaisir. La cuisine est un peu surestimée, loin d'être mauvaise, elle n'est peut être pas à la hauteur du niveau affiché. Les saveurs et ingrédients traditionnels ont subit ici une sophistication. Si elle perd en authenticité, la cuisine du Wild Lotus gagne en raffinement.

 

Hanoi n'est pas une ville à la vie nocturne débridée, très traditionnaliste, bien plus qu'Ho Chi Minh Ville (Saigon), la rigueur du régime communiste à laissé ici plus de traces que dans le sud du pays. On peut quand même, à la discothèque Phuc Tan, danser et faire la fête tard dans la nuit. La clientèle est majoritairement occidentale mais la jeunesse vietnamienne occupe aussi la piste de danse. L'atmosphère de ce petit club situé au bord du fleuve rouge est un peu lugubre mais il faut pas faire les difficiles.

disco-phuc-tan disco-phuc-tan-plan

-Haut de page-